Réseau pour le Développement Economique Local en Afrique

Accueil / News / Actualités / Structuration du secteur informel au Cameroun : cas de la gestion des (...)

Structuration du secteur informel au Cameroun : cas de la gestion des marchés à Douala

jeudi 14 septembre 2017

Depuis le début de cette décennie en Afrique, la posture idéologique de condamnation du secteur informel cède de plus en plus la place à celle de l’audace en sa capacité d’assurer l’épanouissement économique et social des populations dans une collectivité territoriale. De nombreuses expériences vécues dans plusieurs pays en Afrique occidentale, orientale et australe permettent de le constater. La gestion de l’informalité dans les pays comme le Mali, le Kenya, la Tanzanie et l’Afrique du Sud entre autres annonce de bonnes nouvelles pour d’autres pays africains comme le Cameroun, qui abritent une économie informelle de grande envergure et qui sont encore à la recherche de la recette capable d’en déterminer l’exploitation idéale en faveur d’un développement économique et social satisfaisant. C’est dans cet ordre d’idées qu’une approche structurante des marchés de Douala au Cameroun a été élaborée. Cette approche constitue également une recommandation aux autorités administratives au sein des collectivités de la ville de Douala dans l’espoir d’un accroissement des richesses et d’une sécurité sociale chez les acteurs informels.

Source : LEDNA

/